Comment transformer un modèle surfacique en volumique sur SOLIDWORKS ?

Comment transformer un modèle surfacique en volumique sur SOLIDWORKS ?

Introduction


Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui je vous propose de découvrir les différentes techniques pour obtenir un volume à partir d’une ou plusieurs surface(s). Selon le cas, il sera plus judicieux d’employer l’une ou l’autre technique que nous allons découvrir ci-dessous.

 

étape 1 : la fonction épaissir

Cette fonction permet principalement d’obtenir un corp volumique épaissit à partir d’un corp surfacique. Cependant, si la surface utilisée forme une cavité close, il sera alors possible de créer un solide à partir du volume clos depuis le property manager de cette fonction.

ATTENTION : la commande "épaissir" ne peut être utilisée que sur un seul corps surfacique à la fois.

L’exemple ci-dessous est un fichier pièce composé d’un corps surfacique clos :


 

Tout d’abord, cliquez sur « Epaissir », puis sélectionnez la surface à utiliser. A ce moment-là, la case « Créer un solide à partir du volume clos » apparaîtra, cochez la :

 

 

étape 2 : l'outil surface cousue

Habituellement, cet outil est utile pour joindre plusieurs corps surfaciques. Si le corps surfacique obtenu est clos, on pourra alors créer un solide depuis le property manager.

ATTENTION : pour utiliser cette fonction, au moins 2 corps surfaciques sont nécessaires, ils doivent se toucher et être correctement ajustés.

L’exemple suivant est un fichier pièce composé de 5 corps surfaciques :

 

Pour joindre ces corps et créer un volume, cliquez sur la fonction « Surface cousue » et sélectionnez les 5 corps surfaciques. Si un volume clos est détecté par SOLIDWORKS, la case « Créer un solide » sera accessible :

 

étape 3 : l'outil restreindre la surface

L’outil restreindre la surface est bien souvent employé pour ajuster des surfaces entre elles. Si et seulement si, on utilise le mode mutuel et que le résultat obtenu est clos, vous pourrez demander à SOLIDWORKS de créer un solide.

ATTENTION : cette commande oblige qu’au moins une partie des surfaces sélectionnées soit supprimé.

L’exemple suivant est un fichier pièce composé de 5 corps surfaciques en intersection ou en contact :

 

Commençons par cliquer sur « Restreindre surface », après vous être assuré d’être en mode mutuel, sélectionnez les 5 corps surfaciques. A ce stade, il vous faut choisir entre : sélectionner ce que vous voulez garder ou sélectionner ce que vous voulez enlever.

REMARQUE : des outils d’aperçu peuvent vous aider à faire votre sélection : Afficher les surfaces incluses, Afficher les surfaces exclues ou Afficher à la fois les surfaces incluses et exclues.

Une fois que ces sélections sont faites, vous pouvez, si disponible, cocher la case « Créer un solide » en bas du property manager.

 

 

étape 4 : la commande surface remplie

Le but premier de cette commande est de créer une surface se raccordant aux limites indiquées (arêtes sélectionnées). Vous pouvez alors cocher « Créer un solide », il peut être nécessaire de cocher « Fusionner le résultat » au préalable.

ATTENTION : cette commande nécessite la sélection d’un (ou plusieurs) contour(s) fermé(s) pour aboutir. Même si vous parvenez à cocher « Créer un solide », je vous invite à vérifier après avoir validé si le  volume à bien été créé, pour cela le plus simple est d’utiliser l’outil vue en coupe.

L’exemple suivant est un fichier pièce composé de 4 corps surfaciques :

 

 

Après avoir lancé la fonction « Surface remplie », vous devez sélectionner les limites de la surface. Enfin, cocher les cases « Fusionner le résultat » et « Créer un solide » pour que SOLIDWORKS essaie de former un volume.

REMARQUE : d’autres réglages permettent de modifier la surface obtenue notamment en indiquant comment la surface remplie doit être raccordée aux faces adjacentes. Il y a 3 possibilités :
     ■ Contact
     ■ Tangence
     ■ Continuité en courbure.

 

 

étape 5 : la fonction intersection

Cette fonction permet d’identifier des régions en fonction d’intersections entre des volumes, des surfaces et/ou des plans. Dans le cas où plusieurs régions existent, on pourra choisir d’en ignorer et de les fusionner ou pas le résultat.

ATTENTION : contrairement aux fonctions précédente, celle-ci ne nécessite pas obligatoirement l’utilisation de corps surfacique.

L’exemple suivant est un fichier pièce composé de 2 corps surfaciques et d’un plan :

 

 

Une fois la fonction « Intersection » activée, vous devez sélectionner tous les éléments permettant de délimiter la région souhaitée (ici, le plan et les 2 corps surfaciques). Ensuite, cliquez sur intersection et choisissez les régions à ignorer s’il y’en a. Avant de valider, penser à activer ou pas la case « Fusionner le résultat ». Si les corps surfaciques ne vous sont plus utiles à ce stade, vous pouvez cocher la case « Consommer les surfaces ».

Dans notre exemple, je garde uniquement 1 région (sur 2 régions trouvées) :

 

 

Ce billet est maintenant terminé, j'espère qu'il vous aura apporté de nouvelles connaissances et surtout qu'il vous sera utile pour vos besoins.

Si vous avez des remarques ou des questions, elles seront les bienvenues alors n'hésitez pas (via les commentaires) !

Ajoutez un commentaire :

BIENVENUE DANS LE GUIDE 3D SOLIDWORS